On vous présente (enfin !) notre filleul, Dawens

Il y a un peu plus d’un an Lucienne Duncan, la fondatrice de la FEJ (Fondation Enfant Jésus) nous quittait. Elle fut pour beaucoup de personnes – et nous en particulier – un véritable modèle de tolérance, de générosité et de don de soi… en plus d’avoir la réputation d’être une forte tête (mais toujours pour la bonne cause). Son souhait avant de partir était que chaque enfant de l’école de Lamardelle puisse avoir à ses côtés un parrain qui l’épaule dans sa scolarité et lui permette ainsi de mettre une barrière entre lui et la misère à laquelle sa communauté est chaque jour confrontée.

Les AFEJ parrainent ainsi depuis mars 2015 Dawens, un petit garçon formidable qui sans notre aide – et donc grâce à nos dons – ne pourrait pas se rendre à l’école, ne pourrait pas se nourrir et encore moins avoir accès à des soins médicaux dans ces terres reculées et agricoles où on préfère par manque d’argent s’en remettre au sort plutôt qu’à la médecine.

Dawens, le super filleul des AFEJ

Dawens a 6 ans. Il partage avec ses parents et ses trois frères l’unique pièce de la petite maison en terre que ses parents ont construit dans le village. Une pièce où tout le monde se retrouve, mange, travaille et dort à même le sol. C’est un enfant jovial, qui adore la compagnie des autres mais qui, comme beaucoup, souffre régulièrement de la grippe et déclenche très souvent des otites. Grâce à notre parrainage, dès qu’il est malade, Dawens a la chance d’être traité par l’équipe médicale de la Clinique Communautaire de l’Enfant Jésus qui se situe à quelques mètres de l’école. Cette clinique est également le fruit du travail de Lucienne Duncan qui avait à coeur de préserver les membres de la communauté particulièrement vulnérables aux maladies.

Depuis un an que nous sommes à ses côtés, nous avons vu ses résultats scolaires s’améliorer de jour en jour. Comme n’importe quel enfant en France, cette année, il apprend à lire. En créole, et en français aussi ! Il a aussi pris du poids et a bien grandi, lui qui était alors tout petit et assez chétif.

Tout ça pour dire qu’en l’espace d’une année, Dawens est un autre petit garçon. Pas plus heureux, vous seriez surpris de voir la joie de vivre qui se dégage de tous les petits haïtiens que nous rencontrons lors de nos voyages là-bas, mais il a un petit quelque chose en plus. Cette chose, c’est l’espoir en l’avenir !

_______________________
Pour en savoir plus sur le parrainage et vous aussi parrainer un enfant, consultez notre rubrique « Parrainer un enfant » et/ou écrivez à Sabine, notre responsable parrainage.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :