Retour d’Haïti #6 : Kenscoff

… Ca y est, je vais revoir la maison où j’ai pour la première fois pris ma fille dans mes bras. C’était un soir, tard, je venais d’arriver en Haïti, j’étais très fatiguée et Lucien m’a mis dans les bras un tout petit bout de bébé. Comme les photos sont trompeuses, je la voyais tellement plus grande. Et quel bonheur ! Séquence émotion à nouveau…

Gina, Lucien et Sarah

Ce n’est plus le même portail, mais pratiquement rien n’a changé. Sarah, la fille de Lucien et Gina est là pour m’accueillir. Comme elle a grandi ! Je fais connaissance avec Rose qui s’occupe de la maison et je prends possession de ma chambre, un véritable petit studio situé à l’extérieur et depuis lequel j’ai une vue magnifique sur le jardin et la montagne. Il ne me manque plus que le colibri dont j’admirais tous les jours le vol si gracieux.

Dans une ambiance détendue et amicale, j’échange sur les journées précédentes avant le repas du soir avec Gina, Lucien, Sarah, Roger Limoges, consultant et chef du Personnel  au US Green Building Council à Washington, et son assistante Marisa Long.
Roger est responsable pour sa société de la supervision du projet de construction d’un nouvel immeuble pour la FEJ à Port au Prince, à l’emplacement même de celui détruit lors du séisme et qui servait de « maison de transition » pour les enfants en attente d’adoption. Il abritait également  une infirmerie ainsi que  toute l’équipe administrative de la Fondation. Roger et Marisa logent à la crèche tout à côté.

Je ne sais plus à quelle heure je me suis couchée, mais le sommeil s’est rapidement emparé de moi.

Samedi 4 février

Il fait froid en montagne, environ 11° la nuit. Comparés aux 30° de Lamardelle, c’est une belle chute de température. Heureusement, il y a de l’eau chaude pour la douche.

Petit café et la journée démarre par la visite de la crèche avec Lucien. Cette dernière est installée dans un « chalet » que Lucien et Gina avaient acheté 6 ans auparavant. Je l’avais visitée avec eux à cette époque, c’était alors une maison en mauvais état où tout était à refaire. Elle n’est située qu’à quelques dizaines de mètres de chez Lucien et Gina, mais nous nous y rendons en voiture car Lucien doit emmener du matériel. Le petit chemin de terre qui y mène est toujours en aussi mauvais état.

La crèche de Kenscoff

Quel choc en découvrant ce qu’ils ont réussi à faire de cette maison ! Des rambardes pour descendre jusqu’à la crèche, des plantations de fraisiers en contrebas (en 2006 Gina m’avait déjà parlé de ce projet), un potager, des fleurs, des bananiers. Il y aussi des jeux pour les enfants.

Je découvre aussi une annexe en construction neuve qui abrite le lavoir, la lingerie et, au dessus, deux chambres avec salle de bain où séjournent les visiteurs ou les parents adoptants lorsqu’ils viennent chercher leur enfant. Ce séjour, d’au minimum une semaine, est demandé par la Fondation pour permettre aux nouveaux parents de faire doucement connaissance avec leur timoun dans un environnement qui lui est familier, et de connaître également un peu mieux son pays de naissance. Haïti, ce n’est pas que Port au Prince.
Les enfants semblent heureux de voir « Papy Lucien » et lui font la fête. Tous sont épanouis, en bonne santé, toniques et se pressent autour de nous.

J’ai bien du mal à suivre Lucien qui me fait visiter l’intérieur de la crèche en compagnie de Roger et Marisa. La chambre des petits, celle des grands, la petite salle de classe, tout est propre, bien entretenu, les vêtements sont pliés et rangés. Des instructions pour les nounous sont affichées (comme par exemple le brossage des dents) et sur la terrasse couverte il y a une « table » avec des chaises bébés pour les repas. Je n’avais encore jamais vu ça, mais c’est certainement bien pratique.

Nous continuons la visite par l’élevage de lapins qui représente un apport conséquent en protéines pour les enfants, puis par la lingerie et les chambres réservées aux visiteurs et aux parents. Elles sont  équipées d’une salle de bain commune et chacune a son petit balcon avec une vue époustouflante sur la montagne. Quel magnifique paysage et quels beaux souvenirs à rapporter !

A peine rentrée, Sarah me propose de faire avec elle une promenade à pied en montagne. Ca grimpe bien! La terre rouge, les cultures et autres plantations sont un plaisir pour les yeux. Quel plaisir aussi de voir que des maisons se construisent, de croiser des gens dans cette région que l’on imagine peu peuplée.
Il ne fait pas chaud mais le soleil tape bien, j’ai pris des couleurs !

Fin de réunion

Retour chez Gina et Lucien. Nous prenons un petit encas sur le pouce et commençons une séance de travail devant un bon feu de cheminée. Une jeune femme nous rejoint ; Gina et Lucien l’accueillent chaleureusement. Il s’agit de Nathalie Mercier, directrice du Développement chez VVHF, partenaire de la FEJ aux Etats-Unis (Miami). Nous continuons notre réunion en sa présence, ce qui nous permet de regarder ensemble les projets les plus urgents et de se mettre d’accord sur leur répartition entre nos associations. Nathalie parle parfaitement le français et créole. C’est une jeune femme chaleureuse, spontanée, dynamique et professionnelle que j’apprécie beaucoup. Elle nous quitte après la table ronde et reviendra dès le lendemain pour le Conseil d’Administration de la FEJ auquel je suis conviée. Roger et Marisa nous rejoignent pour le dîner, je leur fais voir les photos que vient de m’adresser mon mari : mes enfants sous la neige !  Ils s’en donnent à cœur joie et ça fait chaud au cœur de les voir.

Fin de cette première et riche journée à Kenskoff. Je ne regrette pas de ne pas être allée au bord de la mer, ce sera pour une autre fois. En attendant, c’est l’heure du dîner avec au menu un cabri en sauce. A retenir, c’est vraiment délicieux !

A suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :