Ensemble, donnons un avenir aux enfants d’Haïti !

Avez-vous entendu parler d’Haïti depuis ce terrible séisme de janvier 2010 ? Avez-vous pu lire une ligne dans les journaux ou voir un reportage sur ce pays plus que jamais ravagé par la misère ? Haïti est désormais oubliée alors que, pour reprendre la formule de Jacques Attali, rien n’est plus près de l’enfer qu’Haïti1.

Pourtant cette année encore, la population haïtienne continue de faire face aux éléments qui s’abattent sur son pays. Nouvelles secousses sismiques, famine – 4,5 millions d’haïtiens ne mangent pas à leur faim -, choléra, manque d’eau potable… Et que dire de ces 600 000 personnes qui vivent encore dans des abris de fortune ou de ces écoles encore à terre qui privent les enfants de l’éducation à laquelle ils ont droit ?

De nombreux enfants sont orphelins ou abandonnés, livrés à eux-mêmes ;  d’autres sont déposés dans des crèches, leur famille espérant ainsi les sauver et, si possible, leur offrir un avenir meilleur, une vie d’enfant. Malheureusement les crèches n’ont pas non plus les moyens de prendre en charge tous les enfants.

Devant cette situation dramatique, l’AFEJ répond plus que jamais présente pour soutenir les enfants d’Haïti.

En partenariat avec la Fondation Enfant Jésus, cette année encore et grâce à vos dons, nous avons pu envoyer en 2011 à Haïti deux containers chargés à ras bord de vivres, de produits pharmaceutiques, de matériels scolaires, médical et de puériculture,…

Nous continuons également nos actions de parrainage que nous rêvons voir se développer. A travers l’AFEJ, c’est aujourd’hui plus d’une vingtaine d’enfants qui ont la chance de pouvoir aller à l’Ecole Enfant Jésus et bénéficier, en plus d’un accès à l’éducation, d’un repas par jour et d’un suivi sanitaire.

Actuellement, c’est un très gros projet d’agro-business via le développement sur la communauté rurale de Lamardelle d’activités agricoles complémentaires – jardin potager/ volailles / poissons – qui retient une grande partie de notre énergie pour 2012. Son objectif :

  1. Compléter et enrichir le repas quotidien des enfants de la communauté et de la crèche, constitué essentiellement de riz ou de pâtes, par un apport en protéines animales, de légumes et/ou de fruits.
  2. Maintenir une vocation pédagogique du projet au profit des élèves de l’Ecole Enfant Jésus véritables vecteurs de ce programme auprès de leur famille, mais aussi des femmes qui suivent une formation professionnelle mise en place par la Fondation Enfant Jésus.
  3. Faire de ce projet un projet pilote qui permettra le développement des communautés rurales environnantes de Lamardelle.

Nous vous en dirons plus sur l’avancement de ce programme très rapidement.

Si nous avons pu apporter cette aide indispensable au quotidien des enfants haïtiens et de leur famille, c’est essentiellement grâce à l’engagement de nos donateurs.

Voilà pourquoi, aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de votre soutien. Parrainages, individuels ou collectifs, dons financiers et/ou matériels, aidez-nous à poursuivre le combat pour la survie et l’avenir des enfants d’Haïti.

Pour en savoir plus sur les différentes façons de nous soutenir, cliquez ici. N’hésitez pas également à nous contacter par mail.

La formule est connue et empruntée, mais plus que jamais : on compte sur vous !

1 « L’enfer en Haïti », Jacques Attali – L’Express  20 octobre 2011.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :